Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
"Pas trop Dré dzin le pintu"

Articles avec #velo route tag

Relais du Chat : "Pour humer le parfum du tour"

7 Juillet 2017 , Rédigé par patchapp Publié dans #vélo route

Relais du Chat : "Pour humer le parfum du tour"

"Pour humer le parfum du tour"

 

                Mercredi 17H35 je retrouve Fred au Bourget du Lac. Nous avons prévu de gravir à vélo le terrible Relais du Chat, 4 jours avant le passage du tour de France.

Je connais cette montée par cœur, j’habite à ses pieds. J’essaye de la faire une fois par an quand j’ai suffisamment de kilomètre dans les jambes.

Cependant je n’y ai pas remis les pieds depuis 3 ans. Il faut dire que je n’apprécie pas particulièrement les passages à 10% surtout quand ils s’enchainent sur plus de 10 Km.

                17H45 on peut s’élancer, Tam et Franck qui potentiellement devaient nous rejoindre ont décliné.

Fred mon coéquipier du jour est fort bavard, c’est tant mieux je sentirais moins la douleur. Pour lui c’est une première , il va découvrir. Je le tempère car les 2 premiers kilomètres ne sont pas trop raides.

La chaleur est bien présente (plus de 30°) et notre échauffement a été très court donc tout va pour le plus mal. Heureusement nous rentrons rapidement dans l’ombre de la foret (omniprésente jusqu’au sommet). Une petite brise nous rafraîchis même au moment d’ aborder la pente à 10% . Notre vitesse se réduit considérablement, passant de 12 Km/h à 9Km/h. Malgré ma connaissance des lieux j’attends avec impatience chaque borne qui m’indique les kilomètres restant et surtout la pente à venir. Je le sais il ne faut pas s’attendre à voir autre chose que du 10%. Cependant tout est relatif, ici quand tu abordes du 8%  tu peux récupérer, en générale cela ne dure que quelques mètres mais c’est toujours bon à prendre. Par ailleurs les virages (synonyme de récupération) sont peu très rares. Pour le passage du tour de France le revêtement a été refait. Pour autant ce dernier est guère roulant. Ce versant sera descendu par le tour, aussi la DDE a simplement cherché à gommer la moindres aspérité en ajoutant une surcouche sur l’existant.

                Tout en discutant  nous continuons notre progression à une vitesse régulière de 9Km/h. Observant tantôt les bornes sur le côté tantôt mon compteur. Je m’amuse de voir que ce dernier n’affiche que des 9 : 999Km (kilométrage total) à la vitesse de 9Km/h. Fred me précise aussi que nous sommes dans le 9%. Tout cela concourt à notre pénible, mais régulière progression.

Nous arrivons enfin à un virage caractéristique sur la droite. Ce dernier permet une courte récupération avant une ligne droite final de 3km puis un dernier virage sur la gauche annonçant le final. Cette ligne droite parait à chaque fois interminable, mais nous tenons la cadence et au loin la ligne de crête nous apparait tell une récompense bien méritée.

Ouf ! nous y voilà,  nous terminons main dans la main.

                Je prolonge ma progression pour visiter un peu plus loin sur la droite le campement des camping-cars du tour de France qui assiègent déjà les lieux. L’ambiance de fin de journée est très agréable, les gens sont relaxent sous les derniers rayons de soleil. J’avale une barre de céréale puis contemple le panorama donnant au loin sur le Mt Blanc avec au pied le bleu du lac du Bourget.

Après une petite photo pour mémoriser l’instant nous prenons déjà la direction de la descente.

                Cette dernière est pleine de pièges, certains y ont même laissé leur vie récemment. Le danger provient du fait que la chaussée est recouverte de cailloux. L’ absence de talus  sur le côté, ainsi que la présence d’une faune importante en ces lieux inhabités, en sont les principales causes. Très concentrés et prudents, les 2 mains sur les freins nous rejoignons le Bourget ou nous retrouvons la chaleur après une descente fort rafraichissante. Nous sommes satisfaits de notre coup, la forme et les conditions étaient plutôt bonnes.

                Dimanche prochain les coureurs devront eux aussi descendre par la même route. Les écarts seront importants car avant ce terrible Relais du Chat ils auront aussi gravi le col de la Biche et le Colombier qui sont un peu  du même acabit en terme de %. Une étape hors norme qu’il ne faudra pas louper !

 

 

 

Lire la suite

Début vélo de route au col du Chat

15 Avril 2017 , Rédigé par patchapp Publié dans #vélo route

Le col du Chat sera fermé cet été : vite il faut en profiter !

Meme si ce n'est pas trop bon de débuter par un col 

Début vélo de route au col du Chat
Début vélo de route au col du Chat
Lire la suite

Canicule en Chartreuse : suite au 1er épisode.

2 Septembre 2016 , Rédigé par patchapp Publié dans #vélo route

17H15 St Joseph de Riviére. J'ai pris goût à passer une nuit au col de la Placette pour joindre l'utile à l'agréable. L'agréable c'est de réaliser une sortie de vélo au cœur de la Chartreuse. La Chartreuse verte, pas celle que l'on boit mais celle que l'on arpente couleur chlorophylle secrète et sauvage. L'utile pour réduire mes déplacements professionnels.

La météo actuelle se prête admirablement au vélo de fin de journée. Pour changer d'itinéraire j'opte pour une boucle passant par le col de Cucheron (50 Km environ). Le départ est très progressif mais un peu trop au soleil. Tant pis j'aurais au moins le loisir de finir en plongeant dans la fraîcheur des gorges du Guier. La plus grande partie de mon parcours sillonne des petites routes sans voiture qui plus est agrémentée de nombreuses fontaines et d''odeurs de sapins et de foins notamment. La route par St Philibert est longue très longue, les 2 derniers kilomètres à 8% m'oblige à m'arc-bouter sur ma machine. Heureusement la forme est toujours là (bienfait des vacances vraisemblablement).

Rentré à ma voiture j'opère la 2iem partie de mon programme. Pour mon confort, j'essaye d'améliorer la partie couchage notamment pour le cadre naturel. Pour rester dans les goûts, je trouve un endroit très champêtre au dessus du col de la Placette sous la bénédiction de la Gd Sure.

Logé la haut je bénéficie des derniers rayons de soleil pour faire une toilette sommaire. Quand j'installe table et chaises pour un petit repas bien mérité il est 20H00. A quelques mètres j'ai 3 voisines qui m'observent d'un oeil inquisiteur. Les vaches charolaises il faut toujours s'en méfier (malgré le barbelé qui nous sépare). Du coup c'est moi qui les surveilles de prés. Bienheureusement cela me m'empêche pas, au final, de passer une bonne nuit (malgré le fait que je sois loin de mes proches). Longue vie à l'été indien.

Coté Vercors (argh  maudite parabole).

Coté Vercors (argh maudite parabole).

Sous la protection de la Gd Sure

Sous la protection de la Gd Sure

Lire la suite

Moi la canicule ça m'inspire !

26 Août 2016 , Rédigé par patchapp Publié dans #vélo route

Profil col de Porte

Profil col de Porte

17H00 St Joseph de Rivière, je m'élance sur mon vélo, la température est encore élevée mais je ne suis pas inquiet. 8 km de plat jusqu'à St laurent du Pont et je tournerai dans les gorges du Guier direction les hauts cols de Chartreuse. Pour chercher la fraîcheur du soir.

La grimpée très progressive, roulante, jamais extrême se déroule bien. Je suis au carrefour de St Pierre de Chartreuse et j'hésite sur la direction à prendre. Finalement j'opte pour le col de Portes 8km plus haut sur ma droite, plutôt que le Cucheron ou Le Coq encore exposés au soleil malgré l'heure tardive.

Bonne pioche le parcours est totalement à l'ombre alimenté notamment par la fraîcheur dégagée par les sapins sur le haut. Les jambes sont plutôt bonnes heureusement car sur le final la pente se relève. Arrivé sur le sommet je suis pris d'un doute en passant devant la terrasse du col encore ensoleillée et sacrement avenante. Est-ce que j'ai un peu d'argent dans ma sacoche pour pouvoir m'offrir une binouze qui pourrait me récompenser de ses (beaux) efforts ?

Ouf j'arrive à extirper 3E50 de mon vélo. Un peu inquiet quand même je demande le prix d'une pression à la serveuse. Plus léger de 3 Euros, je déguste une Amstel bien fraîche (bon k y'a mieux) sous les derniers rayons de soleil. "La bière c'est vraiment un truc qui a été inventé pour les cyclistes !" me dis-je en substance.

En réalité j'ai du temps devant moi et j'en profite pour me faire une petites sieste réparatrice de 15 min. Bon c'est pas l'tout faut quand même redescendre, oui mais là c'est bien plus facile. Le frais est revenu, je dois même enfiler le coupe vent : que c'est bon de se laisser filer dans cette fraicheur après une journée à taffer ! Il est maintenant 19H30 et je récupère ma voiture.

Il ne me reste plus qu'a trouver un ruisseau pour faire une petite toilette. En fait, j'ai prévu de passer la nuit dans la voiture. Cela me permet de passer une bonne nuit sans avoir à faire beaucoup de kilomètres de voiture pour le lendemain. Je connais un emplacement idéal que j'ai déjà testé l'an dernier non loin du col de la Placette. Voila ! je me suis offert une bonne petite parenthèse entre 2 journées de taf. J'espère que la canicule va durer encore un bon mois de façon à ce que je reproduire la même petite aventure dans cette Chartreuse magique. Cucheron et Coq n'ont qu'a bien se tenir !

Lire la suite

Stage route à Gap

7 Septembre 2015 , Rédigé par patchapp Publié dans #vélo route

En tout point réussis malgré le vent.

les 16 valeureux au complet.

les 16 valeureux au complet.

Lire la suite

Col de Porte : une derniére en vélo ?

27 Août 2015 , Rédigé par patchapp Publié dans #vélo route

Sous Chamechaude.

Sous Chamechaude.

La saison de vélo touche à sa fin pour ce qui me concerne.

J'étais resté sur des jambes de feu dans les Pyrénées ... oui mes voilà, c'était il y a 2 semaines !

Depuis il y a eu la mer et surtout la reprise du taf. La montée de Porte depuis St Laurent est longue (18km) mais jamais raide. Elle a été bien plus difficile que je ne pensais ...

La semaine prochaine je reviendrai en ces lieu ... mais cette fois à pied pour faire Chamechaude.

Lire la suite

Un jour sur le tour : au Glandon

25 Juillet 2015 , Rédigé par patchapp Publié dans #vélo route

En image.

Nous avons planté la tante sous la pluie mais c'est le soleil au petit matin !

Nous avons planté la tante sous la pluie mais c'est le soleil au petit matin !

La matinée passe vite (1h30 de marche pour rejoindre le col)
La matinée passe vite (1h30 de marche pour rejoindre le col)

La matinée passe vite (1h30 de marche pour rejoindre le col)

Le show tour de France go on !
Le show tour de France go on !
Le show tour de France go on !

Le show tour de France go on !

Lire la suite

Glandon : Couenne de Maurienne.

19 Juillet 2015 , Rédigé par patchapp Publié dans #vélo route

Les protagonistes (manque Claudine).

Les protagonistes (manque Claudine).

Pause réparatrice entre Glandon et Col du Mollard.

Pause réparatrice entre Glandon et Col du Mollard.

Lire la suite

Granier à vélo : une place à part.

6 Juillet 2015 , Rédigé par patchapp Publié dans #vélo route

Parmi l'ensemble de mes activités de plein air tout au long de l'année le Granier tient une place à part. En ski comme en vélo.

En vélo je l'ai gravi environ 50 fois et ce par tous ses versants. Au fil du temps, l'itinéraire que je préfère et celui passant par St Cassin long de 15km. J'essaye de m'y rendre au moins une fois par an. Les raisons en sont multiples.

Principalement ce que j'adore sur ce tracé c'est le coté roulant. En effet la pente ne dépasse jamais 7% , elle se situe en moyenne entre 5 ou 6% sur un revêtement plutôt bon. Ceci rend le Granier très humain, bien plus par exemple que le col de l'Epine(goudron peu roulant) ou le Revard (bien plus long et constant dans le 7%). De ce fait, selon sa forme, on peut aisément moduler sa vitesse et donc ses sensations.

Le 2iem argument de taille, militant pour ce tracé, c'est le fait de ne pas avoir beaucoup de circulation. On est bien loin du trafic du col du Galibier par exemple (je viens de le gravir 2 fois). Le panorama n'est pas celui du géant de la Maurienne, pour autant il ne manque pas de charme. Comme à chaque fois c'est plutôt à la descente que l'on en profite. Notamment sur le bas avec ses vues lointaines sur le Lac du Bourget ainsi que les Bauges.

En ce samedi matin de canicule, toutes ses raisons me poussèrent à réaliser un de mes pèlerinage anuel. Après 35 mm de plat dans la fournaise de la vallée, déjà bien présente à 9H00, je fus vite rassuré sur ma condition du jour. En effet pour profiter pleinement de mon petit bijou chartrousien il convient d'avoir la pédalé légère. Depuis 1 mois j'enchaîne 2 ascensions cyclistes par semaine et cela commence seulement à payer.

Après les 1er kilomètres gravis prudemment, la magie du Granier opéra. Bien calé sur ma machine, tout en souplesse, à une vitesse oscillant entre 14 et 18 Km/ le bien être m'envahissait peu à peu. Les partie d'ombre très nombreuses, notamment avant le tunnel, m'offrait la fraîcheur suffisante.

Un plaisir indescriptible, celui que j'étais venu chercher. Sous le sommet, grâce à mon départ prudent je pouvait lâcher les chevaux.

Au col je restais 30 mm à savourer ce bon moment en partageant avec d'autres cyclistes eux aussi touchés par la grâce du Granier. Ne restait plus qu'a descendre tout en profitant du panorama, cela fait aussi parti de la magie.

Le Granier, en vélo, en ski ou à pieds c'est toute l'année et sans modération.

Lire la suite

Bivouaque before taf en Chartreuse

3 Juillet 2015 , Rédigé par patchapp Publié dans #vélo route

Une vie de patachon avec pour objectif de limiter les trajets de voiture pour le taf tout en recherchant une certaine fraicheur.

Du vélo, de la baignade, re-du vélo, un peu de toilette, un casse dalle, un peu de lecture et dodo de bonne heure.

Pour le lendemain peu de voiture et au taf de bon heure : tel est le calcul !

Déroulement d'une soirée en Chartreuse.
Déroulement d'une soirée en Chartreuse.
Déroulement d'une soirée en Chartreuse.
Déroulement d'une soirée en Chartreuse.
Déroulement d'une soirée en Chartreuse.
Déroulement d'une soirée en Chartreuse.

Déroulement d'une soirée en Chartreuse.

La canicule c'est d'abord dans la tète !

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>