Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
"Pas trop Dré dzin le pintu"

Le peney par la cheminée : made in Bauge.

24 Octobre 2015 , Rédigé par patchapp Publié dans #marche en montagne

Voila c'est fait j'ai atterri de mon voyage au Maroc. Rien de tel que le sol baujus.

Bien que cette cheminée soit par moment fort instable.

Ici on y trouve un peu de tout : des spits ou relais, des barreaux, des échelles, une cordelette. Comme une espèce de via ferrata par moment mais sans la main courante et sans le vide, Dieux merci. Le casque y est fortement conseillé !

Pierre, I believe we can fly !

Pierre, I believe we can fly !

Etroiture garantie.

Etroiture garantie.

Lire la suite

J'ai connu l'extase, c'était dans l'atlas Marocain.

22 Octobre 2015 , Rédigé par patchapp Publié dans #marche en montagne

L'extase c'est d'être en dehors de soi-même, dans un état où tu te ressent comme « transporté hors de toi » caractérisé par un ravissement, une vision, une jouissance ou une joie extrême.
L'origine peut être mystique, pour moi elle était physique, égoïste et certainement un peu masculine.

J'ai connu cela l'espace de 30 mm au moins. C'était dans la descente d' un col de 2900m dont j'ai oublié le nom. Nous étions au 6iem jour de notre semaine au N'Goum (4000m de l'Atlas Marocain). En pleine descente alors que je me sentais léger comme un oiseau j'ai sorti mon MP3. J'ai alors choisi mes morceaux préférés. Aussitôt mes jambes (de feu) se sont mise à danser à un rythme fou. En fait j''alternais entre danse et ski dans la plus grande allégresse. C'était plus fort que moi, comme une force extérieure incontrôlable mais au combien agréable.
Je skiais les parties raides et caillouteuses ou chaque petit bosquet était l'occasion de tourner au plus court. Ou chaque mouvement de terrain était l'occasion d'un prise d'appuis (jambes et bâton) tantôt en mode border cross, tantôt en mode slalom spécial avec une vitesse de jambe faramineuse. J'avais le sentiment génial de voler au dessus des éléments. Une fois sur le chemin je repassais en mode danse, comme sur une piste en boite de nuit. Ici rien n'était plan et je sautais d'un cailloux à un autre, tel un chamois. Je jouais au mieux avec le terrain au grès de la musique. C'était trop bon, je faisais corps avec ce si bel élément naturel. Pétard ! la dernière fois que j'avais senti un tel bien être (physique je précise) c'était au sommet de la Grande Casse pour mes 50 ans.

Le cheminement pour en arriver là avait duré 6 jours. En effet notre caravane, après une longue approche par avions puis par bus (prés de 6 H00) avait lentement mais sûrement gravis les échelons menant au sommet du M'Goum (4060m). Les 4 (dures) nuits froides de bivouaque entre 2900 et 2300m avait légèrement entamé notre organisme mais pas notre morale.
Il faut dire que nous formions un groupe excellemment soudé. Notre caravane hétéroclite à la sauce franco-marocaine, accompagnée de 4 mules, avançait avec bonne humeur sous un soleil généreux et omniprésent. Le soir, sous la tente messe et après le traditionnel tajine le génépi coulait à flot pour réchauffer nos coeurs. Cette ambiance au combien fédératrice allait nous suivre jusqu'à la fin de notre bambée.
Ce coté humain a certainement contribué à ressentir l'extase si individuelle que je décris ci-dessus.

En tout cas, longue vie au Maroc et à ses habitants qui savent si bien nous recevoir.

Sous le M'Goum : la aussi une belle descente d'éboulis.

Sous le M'Goum : la aussi une belle descente d'éboulis.

La longue arête ouest à 4000m menant au M'Goum : unique !

La longue arête ouest à 4000m menant au M'Goum : unique !

Lire la suite

Semaine dans l'Atlas Marocain au M'Goum.

20 Octobre 2015 , Rédigé par patchapp Publié dans #marche en montagne

Au jour le jour nos 5 jours de marche :

J 1/ Marrakech - Atlas central - azibs n’Ikkis
Transfert pour Azilal. Nous pénétrons dans les vallées profondes du Haut-Atlas central, Aït Abbès et Aït Bougmez, avant de prendre la piste qui
monte en direction d’Arrous. Rencontre avec l’équipe de muletiers. Le périple commence par la traversée des superbes villages berbères de la
vallée d’Arrous avec une architecture typique en pisé avant de rejoindre les maisons troglodytiques d’Assif n’Arrous et les bergeries d’Ikkis n’Arrous.
Installation du camp près des azibs n’Ikkis (bergeries d’altitude) à 2 500 mètres d’altitude ; un endroit idéal pour le campement, dans un cadre
pastoral et grandiose.
3 h de marche. M : 700 m.


J 2/ Azibs n’Ikkis - plateau de Tarkedit

Le sentier suit la rive gauche du ruisseau d’Ikkis jusqu’au cirque de Tiwawakyhe. Au tizi n’Oughri (3340 m), vue remarquable sur le vaste versant
nord du M’Goun, sur le plateau de la Tilibiyt N’Tarhddiyt et sur les Tizoula qui dominent la haute vallée de la Tessaout. Installation du campement
près des sources de la Tessaout (2900 m), sur de belles pelouses rases entourées de crêtes. Un cadre pastoral et grandiose. L’après-midi, repos,
mais quelques petites balades sont possibles, comme par exemple la visite des gorges du Ouanderass...
5 h de marche. M : 840 m. D : 440 m.


J 3/ M’Goun (4068 m)
Départ tôt le matin pour atteindre la longue ligne de crête de l’Ighil M’Goun, que nous suivrons jusqu’au sommet, à 4 068 mètres (c’est une montagne
de calcaires riches en coquillages, nombreux fossiles sur la crête). Vue exceptionnelle sur l’ensemble du Haut-Atlas central et, au sud, sur la vallée
du Dadès, le Sarhro, la hamada du Draa. Descente par le sentier dans un couloir, pour rejoindre le camp à proximité des bergeries d’Oullilymt à 2700 mètres. Il reste le temps de profiter d’un brin de toilette et bien sûr de la surprise du cuisinier.
8 h de marche. M = 1168 m. D = 1368 m.
NB : pour qui ne souhaiterait pas faire l’ascension, possibilité de suivre le chemin avec les muletiers.
4 h 30 de marche. M = D = 300m.


J 4/ Ikkis n’Oullilymt - Tighremt n’Aït H’med - Ifri n’Oukhlifa
Descente le long de l’Assif n’Oullilymt dans un paysage de Western : superbes gorges, cheminées de fée et la vie pastorale très présente.
Possibilité de prendre un thé chez les bergers n’Aït H’med, un moment inoubliable et un contact humain ; de notre côté, c’est une petite participation
à l’économie locale là-haut dans les montagnes et au tourisme solidaire. Déjeuner au bord de l’oued M’Goun ; toilette possible. Campement coté sud à 2500m
du Tizi n’Aït Imi, que l’on traversera le lendemain.
6 à 7 h de marche. M : 350 m. D : 600 m.


J 5/ Ifri n’Oukhlifa - tizi n’Aït Imi - Agouti (Bougmez)
Montée pour gagner le tizi n’Ait Imi (2905m) ; c’est un passage historique pour les nomades Aït Atta et Aït H’med pour rejoindre les pâturages
d’altitude. Vue panoramique sur la fameuse vallée d’Aït Bougmez, nommée la vallée heureuse. Belle descente par un chemin en zigzag (chemin
rénové par les équipes Allibert en 2011). Nous profitons d’un petit moment aux sources sacrées d’Aït Immi, les sept moulins, et c’est l’arrivée dans la
haute vallée des Bougmez. Pour ceux qui ont encore un peu de courage et envie d’un panorama circulaire, une petite montée permet de visiter le
grenier collectif fortifié (en même temps marabout) de Sidi Moussa, situé sur une colline qui domine toute la vallée. Nuit en gîte avec douche à
Agouti, chez Ali, un guide de l’équipe Allibert à 1800m
Ali propose maintenant un hammam beldi traditionnel à l’intérieur du gîte (tarif : 25 Dhs, indicatif - à partir de 4 personnes).
7 h de marche. M : 550 m. D : 1100 m

Les photos sont à suivre ... quand je serai redescendu sur terre.

Semaine dans l'Atlas Marocain au M'Goum.
Lire la suite

Charvaz : 1er sommet des alpes ...

9 Octobre 2015 , Rédigé par patchapp Publié dans #marche en montagne

... en arrivant depuis l'ouest.

C'est dans l'Epine, c'est pas très haut ... mais j'adore, je le gravit une fois l'an, c'est un peu ma Roche de Solutré.

Ce modeste sommet (+750m quand même) ne ressemble à aucun autre.

Florigène de couleur.

Florigène de couleur.

Lire la suite

Hauts de Chamoux ...en mode photographe

6 Octobre 2015 , Rédigé par patchapp Publié dans #vtt

Photographe mais aussi coache du fiston ... pas tant pire !

La course est finie ... il faut vite se reconnecter.

La course est finie ... il faut vite se reconnecter.

Lire la suite

Ah ... ce Colombier (versant Est).

3 Octobre 2015 , Rédigé par patchapp Publié dans #marche en montagne

On finit toujours par revenir aux endroits que l'on aime !

Avec Franck & Pierre nous connaissons les lieux par cœur. Pour le coup nous avons réalisé une boucle inédite hors des sentiers. J'avais repéré la semaine dernière cette possibilité de monter plein Est par le passage de Poyez. Cette boucle nous a permis de traverser le sommet du nord au Sud : bonne pioche !!

Le passage intimiste du Poyez.

Le passage intimiste du Poyez.

Comme on aime : pas ou peu de traces !

Comme on aime : pas ou peu de traces !

En rouge notre montée, en jaune une possibilité de descente à ski (par neige stable).

En rouge notre montée, en jaune une possibilité de descente à ski (par neige stable).

Lire la suite

X-Press du Moucherotte

1 Octobre 2015 , Rédigé par patchapp Publié dans #marche en montagne

Ou comment bien finir une journée de taf en Isère.

ambiance couchant avec au loin le Mt Blanc.
ambiance couchant avec au loin le Mt Blanc.
ambiance couchant avec au loin le Mt Blanc.
ambiance couchant avec au loin le Mt Blanc.

ambiance couchant avec au loin le Mt Blanc.

Lire la suite