Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
"Pas trop Dré dzin le pintu"

Pointe de Rognier.

31 Mars 2014 , Rédigé par patchapp Publié dans #ski de rando

Lire la suite

Couloir Nord du Margériaz

26 Mars 2014 , Rédigé par patchapp Publié dans #ski de rando

Ce soir je me suis fais un devoir et un grand plaisir de partager ce petit bijou avec Franck et Pierre.

Ambiance sauvage garantie à quelques minutes de la voiture.

Ambiance sauvage garantie à quelques minutes de la voiture.

Ici c'est tout à nous !

Bécasson

Lire la suite

La Pierre : elle c'est jouée ce jour là, devant nous.

24 Mars 2014 , Rédigé par patchapp

La 2iem étape : Bon Mardion et Jacquemoud prennent 3 minutes par les Italiens.

Devant nous : Bon Mardion glisse n'arrive pas à prendre ses skis sur son sac pendant que Jacquemoud tire la langue ....

La petite glissade : ils sont dans le dur.

Lire la suite

Pierra Menta : 24 h inside.

23 Mars 2014 , Rédigé par patchapp Publié dans #ski de rando

18H00 jeudi 20 mars, Hervé me récupère à la maison. Ce soir, comme chaque année, nous partons pour 2 jours à la Pierre Menta. Pas pour courir, uniquement pour suivre cette fantastique course de ski alpinisme. A travers elle nous passons à chaque fois des moments uniques.

19h15 nous rentrons dans Arêches. Nous passons à l’office de tourisme récupérer les dernières infos météo mais surtout l’itinéraire du lendemain (donné à chaque fois au dernier moment).

19h45 nous prenons place à notre habituel restaurent du centre. En attendant notre tartiflette nous analysons sur la carte le détail du parcours qui nous attend le lendemain. Il est 21h30 lorsque nous prenons possession de notre camp de base pour la nuit. Sous le barrage de St Guérin au terminus de la route déneigé nous serons idéalement placés. Nous devons déjà préparer nos affaires pour le lendemain et surtout ranger la voiture pour pouvoir y passer la nuit dedans (matelas + sac de couchage).

4h45 : nous sommes réveillés par les traceurs de la Pierra. Ces derniers, environs une cinquantaine commencent déjà leur travail indispensable à la lueur de leur frontale. La nuit a été courte et agitée, nous devons nous organiser pour préparer un café chaud indispensable si nous voulons bien démarrer une longue mais belle journée. Mince ! Panne de gaz… nous devons avaler le café froid …pas terrible.

5h45 éclairés par la lune nous attaquons enfin la partie ski de rando. Le regel a été bon, et le démarrage en sous-bois pas trop raide nous permet une excellente mise en jambe dans la face ouest de Roche Pastire. Pas plus d’une demi-douzaine de skieurs nous accompagne dont Dany en solo qui va nous rester avec nous pendant plus d’une heure. Nous profitons de notre avance sur les coureurs pour emmagasiner +1400m de dénivelé ponctués d’une petite descente. Le soleil, sur le coup des 7h00, sortant de derrière la Pierre Menta (tout un symbole) est la bienvenue. Il donne au relief vallonné une lumière extraordinaire que nous savons apprécier.

8h30 : perchés sur l’arête du Couvercle, en plein vent, nous encourageons les 1er coureurs. Le match France Italie commencé la veille bat son plein. Nous poursuivons notre route dans une combe magique suivie d’une arête splendide donnant l’accès au sommet du Mt Coin point culminant de l’itinéraire. En route nous avons salué quelques copains : Guy, Gilbert et Patricia notamment.

Il est bientôt 11h00, nous devons trouver un coin sans vent pour ravitailler. Plus bas dans la pente ce n’est pas les chalets qui manquent, ils nous proposerons un abri parfait. Un groupe d’Albertvillois, chaud comme la braise, nous invite à partager le dijo (sapinette) : cools ! Nous reprenons notre descente débonnaire jusqu’à la voiture. Au final nous aurons gravis 2000 m de dénivelé.

Si nous voulons enchainer une 2 iem journée nous devons impérativement nous laver et faire sécher nos affaires. Un petit ruisseau à 2 pas de la voiture nous propose cette possibilité. Wahou ! Les pieds nus dans la neige c’est excellent pour activer la circulation sanguine (récupération rapide façon rugbyman). C’est serein, assis au soleil et en short que l’on peut déguster 2 bières forts méritées.

13h30 après une petite sieste de 20 mm nous redescendons à Arêches 3 km plus bas. Frais et dispos nous apprécions un bon café en terrasse, le soleil est toujours de la partie. Le salon de la Pierra est un passage obligatoire, nous nous y rendons sur le coup des 15h00. Nous en profitons également pour réserver une place au restaurent des Marmottes ou nous sommes toujours bien reçus.

Il est déjà 17h30, nous redescendons à Arêches quelques kilomètres plus bas, pour assister au briefing d’avant course. Ce moment est fort appréciable, les gens se pressent pour y participer. En effet c’est l’occasion de voir les images de la course du jour mais surtout d’avoir le parcours du lendemain lié aux conditions météo. Yes ! La météo devrait tenir pour le samedi matin, nous repartons rassurés.

Demain sera une autre journée riche en émotions (sports et farniente) … grâce à la Pierra : longue vie à elle !

Pierra Menta : 24 h inside.
Pierra Menta : 24 h inside.
Pierra Menta : 24 h inside.
Pierra Menta : 24 h inside.
Pierra Menta : 24 h inside.
Pierra Menta : 24 h inside.
Pierra Menta : 24 h inside.
Pierra Menta : 24 h inside.
Pierra Menta : 24 h inside.
Pierra Menta : 24 h inside.
Lire la suite

Bessans : La partie ski de rando.

18 Mars 2014 , Rédigé par patchapp

La semaine fut riche et pleine de bons moments. Sur les skis (en alpin, fond & rando) mais aussi à table (bon groupe). Cet article traitant du "pas trop dré dzin le pentu" relate uniquement la partie rando.

 

4iem et derniére sortie en solo du coté du col de l'Iseran.

4iem et derniére sortie en solo du coté du col de l'Iseran.

Bessans : La partie ski de rando.
Bessans : La partie ski de rando.
Ambiance bout du monde en Hte Maurienne.

Ambiance bout du monde en Hte Maurienne.

Lire la suite

Semaine à Bessans : soleil !

17 Mars 2014 , Rédigé par patchapp Publié dans #ski de rando

Qu'est -ce que l'on était bien là-haut !

D'autres photos à venir ...dés que j'ai le temps ...du mal à descendre de mon nuage.

Accroché à la Montagne (col de Valombrun et Ouilles de Triéves).  La Haute Maurienne rien que pour nous
Accroché à la Montagne (col de Valombrun et Ouilles de Triéves).  La Haute Maurienne rien que pour nous

Accroché à la Montagne (col de Valombrun et Ouilles de Triéves). La Haute Maurienne rien que pour nous

Lire la suite

Humeurs :

6 Mars 2014 , Rédigé par patchapp Publié dans #ski de rando

Le ski de rando en solo, vecteur de rencontre ou activité pour opportunistes ?

Le ski de rando nécessite d'avoir des coéquipiers sûrs, fiables, ponctuels et si possible affables. Ceci pour répondre à des questions évidentes de sécurité mais aussi de convivialité. Le problème, compte tenu des impératifs professionnels et familiaux, c'est de trouver le coéquipier disponible au bon moment. Les bonnes conditions de neige n'attendent pas, il faut être opportuniste et surtout disponible au minimum une 1/2 journée (pour les randos locales seulement).

Quand tu n’as pas de coéquipier pour sortir il y a une solution radicale. Je l'ai testée plusieurs fois dernièrement. Le principe est simple et tient compte du fait que la pratique devient de plus en plus fréquentée.

En premier lieu, il faut choisir une classique plus ou moins connue en fonction de la météo. Plus il fait beau moins la classique peut être courue. Si la classique possède des variantes épiques c'est encore mieux.

En 2iem lieu il faut bien choisir son heure. Trop tôt on risque d'avoir à faire la trace et trop tard il n'y a plus de place sur le parking. Il faut bien sûr être en phase avec les conditions d'avalanche du jour. Pour ce qui me concerne, le weekend end je ne suis pas un adepte du réveil précoce, je suis plutôt à chercher une place sur le parking. Pour l'illustrer rien de mieux que quelques exemples récents.

Dimanche matin dernier je suis parti (donc seul) d'Aillon pour gravir le Colombier. Vers 9H00 je me suis élancé, après avoir pris la dernière place du petit parking du haut. Un rail excellant m'a alors guidé jusqu'au sommet. Au passage, les skieurs rattrapés n'ont pas toujours étés cordiales voir sportifs, mais ce n’est pas le propos. En arrivant au sommet j'avais le secret espoir de descendre la face Nord. Oui mais voilà !, pas question de s'élancer tout seul. Après discussion avec la dizaine de skieurs présents là-haut, je trouve plusieurs personnes prêtes à s'élancer par le Nord. Bingo ! Me voilà lancé derrière ce petit groupe qui teste le couloir pour moi. Ensuite j'ai pu rallonger la sortie en direction de la Bade, accompagné d'un dénommé Jean-Louis fort sympa (bière au parking).

Autre exemple cette fois du côté du Petit Som la semaine dernière. Ce jour-là, la météo était exécrable (vent, neige et brouillard). Nous nous sommes retrouvés à 3 pour faire la trace sous la tempête. Cela nous a permis d'évoluer avec plus de sécurité. Notre petit groupe, improvisé pour l'occasion, c'est même retrouvé, une fois de plus, sur le parking à siroter un petit coup de génépi (élixir fédérateur si l'en est).

Ma dernière expérience date de cette semaine à la Tournette. Le final, piolet à la main, pour accéder aux échelles réclamait la plus grande prudence notamment à cause d'un fort vent et d'une neige durcie. Mes 2 équipiers de circonstance furent enchantés de se réchauffer (onglée pour tous) moyennant une petite "lichée".

Parfois cela ne marche pas, par exemple à l'Aulp du Seuil. . Ce coup-ci j'étais bien sur une classique avec du mauvais temps mais un vendredi (ARTT obligatoire). Dans le couloir de la virgule, sous la neige, je me suis sentis bien seul.

Cette façon de parcourir la montagne peut paraître très opportuniste mais en réalité elle ne l'est pas. Chacun y trouve son compte (techniquement et humainement). En fait, pour moi, cette pratique permet surtout d'aller à la rencontre d'inconnus qui partagent une même passion pour la montagne. C'est peut-être là l'essentiel. Ceci étant, on ne remplace pas des coéquipiers fidèles.

I'm a poor lonesone ...randonneur.

I'm a poor lonesone ...randonneur.

Lire la suite

La Tournette en "before taf"

5 Mars 2014 , Rédigé par patchapp Publié dans #ski de rando

no comment : des conditions de cinéma.

La Tournette en "before taf"
La Tournette en "before taf"
La Tournette en "before taf"

Les pieds ne vont pas la ou le cœur n'y est pas. (adapté par P@t).

Lire la suite

Colombier & Bade : du Nord en 5*

3 Mars 2014 , Rédigé par patchapp Publié dans #ski de rando

De la peuf en veux-tu en voila !

Des dimanches comme cela on en redemande. Au moment du bilan de fin de saison celle-ci aura une belle place.

l'attaque de la Nord Colombier, entre ombre et lumiére c'est encore plus magique !

l'attaque de la Nord Colombier, entre ombre et lumiére c'est encore plus magique !

la Nord Bade : dans un autre registre : étroit et moins raide.

la Nord Bade : dans un autre registre : étroit et moins raide.

Lire la suite

Temps de chien au P'tit Som

1 Mars 2014 , Rédigé par patchapp Publié dans #ski de rando

Le col de Leschaux est le coin le plus venté que je connaisse, je l'ai encore vérifié ce vendredi. Conjugué aux accumulations de neige importantes de ces derniers jours de nombreuses plaques se sont formées en Chartreuse.

Quand en plus la neige et le brouillard s'en mêlent …pourtant la météo avait annoncé une éclaircie.

Avec mes coéquipiers de circonstances nous avons dû renoncer à prolonger notre bambée en direction du Gd Som. Nous nous sommes repliés dans les bois ou l’ambiance était bien plus clémente.

Telle est la randonnée à ski : pleine d’incertitude, c’est ce qu’on lui demande finallement. Quoique qu’il arrive, on peut trouver matière à positiver. Sur ce coup, par exemple  j’ai fait 3 rencontres sympas. Les galères ça soude j’vous dis !

 

mes acolytes du jour

mes acolytes du jour

les plaques tombent des moindres talus.

les plaques tombent des moindres talus.

Lire la suite