Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
"Pas trop Dré dzin le pintu"

Verticale race de Courchevel : on the moon

28 Février 2013 , Rédigé par patchapp Publié dans #ski de rando

P1010135       

           Quel bon concept que cette épreuve !, Couchevel possède de gros moyens et les met à disposition d’organisations impeccables. Mercredi soir, Alex, Bruno, Pierre et moi avons pu apprécier pleinement la verticale race (peau de phoque) entre Le Praz et Couchevel 1850 soit plus 500m de dénivelé, ce qui est court, très court.

          Les départs s’échelonnent toutes les 15 secondes. Sous le chapiteau de départ nous sommes environ 90 coureurs à se presser en désordre. Dans cette cohue nous laissons partir un vingtaine de coureurs, cela permet de lisser une 1 er trace (le parcours est essentiellement sur les pistes d’alpin). Le début et la fin sont assez roulants (ou plutôt glissant) et c’est au milieu que se concentrent les 2 grosses difficultés (mur de la Jean Blanc (noir)). Pour ma part les sensations sont plutôt bonnes, j’ai pu reconnaître le tracé, c’est fort utile. A l’arrivé mon temps de 35 mm me satisfait. Sur la croisette l’ambiance est chaude : speaker, musique, foule et vin chaud nous accueillent, le 2iem volet s’annonce …

        Après une petite récupe sur la piste éclairée, nous pouvons rentrer dans la galerie marchande ou saucissons, fromages et Yoga tee (à volonté) nous attendent. Dans nos combinaisons et avec notre dossard nous faisons la curiosité des nombreux touristes en vacances. La soirée n’est pas encore terminée … il faut rejoindre la remise des prix qui se situent dans une autre galerie marchande, dans laquelle nous déambulons avec notre matériel de randonneur aguerris. Nous apprenons ainsi que le record de l’épreuve a été battue par Jacquemou. Ce dernier déclare portant que la glisse n’était pas bonne ce soir-là …cela nous rassure quand à nos propres performances. Ensuite nous sommes invités par un bistrot (mi boite de nuit) qui nous offre une dernière bière …trop  cool Courchevel j’ vous dis !

       Pour parachever notre belle soirée, nous n’avons plus qu’à rechausser les skis afin de retrouver nos voitures bien plus bas dans la vallée. Belle ambiance, la lune éclaire les montagnes au loin alors qu’au fond nous voyons poindre les lumières de Bozel et Champagny. C’est sûr nous reviendront à Courche mettre le dossard, l’ambiance y est unique !. En ski ou en vélo cela reste à définir ...

P1010122P1010128P1010129bis

Lire la suite

Galopaz : rando de proximité pour conditions aléatoires.

25 Février 2013 , Rédigé par patchapp

               Initialement je devais faire de l'alpin en famille. La météo étant ce qu'elle est (mauvaise pour l'alpin mais bonne pour la rando) je me retrouve avec Thierry au col des Prés pour une session de rando.
               La Galope a retrouvé ses apparats d'hiver ... de gros hivers et c'est avec gourmandise que nous descendons le chemin de départ. La trace est faite, il neige abondamment et déjà 40 cm de poudreuse recouvrent le manteau déjà conséquent. C'est beau mais il y a quand même un hic !. En effet dés que la pente se redresse la sous couche, râpée par les nombreux passages, n'a pas de cohésion avec la poudre et cela zip !.Le passage sous le col demande de l'attention.

             Pour le reste c'est bien plus cool nous retrouvons d'ailleurs les hordes de gros pieds dans une ambiance plus blanche que blanche (aucune visibilité).

              La descente elle aussi ne manque pas de sel malgré les 40 de poudre. Sacré Galopaz, jamais facile à dompter ... hein Thierry ! Je crois que c'est ce coté que j'apprécie sur ce sommet, outre le fait que je peux l'admirer tous les jours depuis chez moi ainsi que cette odeur caractéristique de Fayard.

P1010082.JPG

P1010087.JPG

ça envoie du fayard !

 

Lire la suite

Granier par Tencovaz

23 Février 2013 , Rédigé par patchapp Publié dans #ski de rando

c'est à voir dans ski tour (skié ce jour). Le froid ? ... on y aime !

link

 

 

 

Lire la suite

Talamarche et Lanfonnet

21 Février 2013 , Rédigé par patchapp Publié dans #ski de rando

Cette rando il y a un petit moment que je voulais la faire à ski. J'avais repéré cet automne ces 2 sommets.

Le départ depuis Alex se trouve à environ 1/4 d'heure du Taf. Cela me changera du Parmelan.

Au final je n'ai rien vu : la visibilité était nul du début à la fin : dommage !

Pour la descente finale, pas terrible non plus : le chemin dans le bois, long de - 600m est trop étroit pour faire du bon ski.

J'ai ajouté +1350 m au compteur et quand je regarderai Talamarche je pourrai me dire : ça c'est skié !

Voila bien les 2 seuls coté positifs.

 

P1010055.JPG

haut les masques !

aujourd'hui c'était indispensable.

 

Dans un autre registre retour sur la Noctib de mercredi (avec des photos des GO) :

XTF_2022.jpg

XTF_3114.jpg

XTF_2109.jpg

Lire la suite

Noctibauge Fécle : plein taquet !

18 Février 2013 , Rédigé par patchapp Publié dans #ski de rando

le lien des Noctib :link

 

J’avais loupé la nocti d’Aillon, je n’allais quand même pas manquer celle de la Féclaz. Pour l’occasion je fais équipe avec le local des locaux : Bruno Penven (guidos et vendeur d’article  de sport sur la Fécle).

Le tracé proposé ce soir ne manque pas de piment. La montée est longue (+110m) mais peu pentue, au début sur la piste d’alpin puis ensuite en sous bois dans de bonnes traces.

Sur la ligne 50 équipes se pressent sous la banderole  tandis que je suis le 1er relayeur. Je me place avec les ténors sur la 1ere ligne. Je n’ai aucun espoir de les suivre longtemps mais au moins je ne serai pas gêné.

La 1ER partie très plate, s’apparente à du ski de fond alternatif, en général ce n’est pas fait pour me déplaire, mais là à cette vitesse cela fait bien mal aux jambes. Au bout de 6 ou 7 min j’arrive au dépeautage que je négocie bien. Tout schuss dans la descente avec un petit groupe, un coureur, ne connaissant pas le tracé, manque de nous faire tomber (le Renot et moi). Plus bas c’est en skating qu’il faut relancer avant de rephoquer.  Pour  transmettre le relais, il faut encore aborder une session courte et plate en essayant de faire glisser les skis. Tout cela est bien ludique mais se fini un peu à l’agonie …enfin surtout pour moi.

Les cordonniers sont toujours les plus mal chaussés … cela se vérifie avec mon coéquipier. Bruno, vendeur de peau le jour, est  stoppé net après quelques mètres en raison d’une peau récalcitrante ne voulant pas coller. Dans l’histoire les secondes s’égrènent, et nos principaux challengers (les Gérard) s’éloignent …

La boucle est longue, plus de 10 mm, au final nous ne réalisons que 3 tours chacun … et c’est bien suffisant après une bonne journée de taf. Nous finissons en  25 iem  position sur 50 équipes classées … pas si tant pire, pour des vieux !

Il est temps de passer aux (nombreuses) réjouissances d’après course concoctées par nos GO. Merci au CAF de Chambéry de nous avoir fourni une organisation impeccable ou  « bagarre » et surtout convivialité ont su faire bon ménage.

P1010049.JPG 

équipe de choc 

P1010042.JPG

à vous de trouver le lien avec les Noctib ...

Lire la suite

Arclusaz en vidéo

18 Février 2013 , Rédigé par patchapp Publié dans #ski de rando

Made by Pierre de St Pierre :

 

 

 

 

Lire la suite

Arclusaz : face sud Est : une longue approche puis de la pente.

16 Février 2013 , Rédigé par patchapp Publié dans #ski de rando

Une journée de rêve comme il y en un peu dans l’hiver : du soleil, juste ce qu’il faut de froid, de la peuf en veux-tu en voilà, des coéquipiers qui tiennent la route et un bel objectif (sans trace).

En image cette belle épopée baujue , cela vaut mieux que d’interminables commentaires dithyrambiques.

P1000996P1010003P1010011P1010015P1010023P1010031P1010038

Lire la suite

Col de Coux en ski sanglier

13 Février 2013 , Rédigé par patchapp Publié dans #ski fond

Ces bons vieux skis à écaille ... depuis ma sortie d'octobre je ne les avais pas ressortis !

Quel plaisir avec cette neige poudreuse à basse altitude. En rentrant de Grenoble le soir j'avais repéré cette possibilité au Col de Coux. La haut, bien abrité, il y a plus de 50 cm de neige vierge et légère. Entre sous-bois et prairie, l'espace à tracer est interessant,  il suffit de 2 passages et ensuite la glisse est d'enfer !

 

P1000985.JPG

 

P1000984.JPG

 

 

Lire la suite

Run and skate … en français : duathlon des neiges.

10 Février 2013 , Rédigé par patchapp

derpuis-sept-2012-0977.jpg

Le désert snow tri c’est un triathlon que j’ai déjà couru 2 fois. A chaque fois la partie en vtt était une véritable galère. Aussi en ce dimanche  matin, et après avoir attendu le dernier moment, je préfère m’inscrire sur le duathlon. Cette épreuve, inédite pour moi, consiste à enchainer 8 km de ski de fond puis 8 km de trail blanc.

Au moment du départ je me cale dans les 1ères positions (110 coureurs) car le départ ressert rapidement. J’ai réussi à me dégager. Devant moi  Gorry, Sibuet et Lebrun (future vainqueur) sont déjà à l’avant-poste. Alex et Jonathan sont calés derrière eux  juste devant moi. Problème : je n’ai pas trop repéré le départ il faut grimper pendant  plus de 5 mm. Je paye cash ce départ trop rapide … et oui je n’ai plus 20 ans !

Cette partie ski de fond est très dure, j’ai vraiment de la difficulté à trouver mon souffle. Je m’accroche à S. Creux la 1er féminine … sans y parvenir. Néanmoins la longue descente avant la zone de relais me permet de souffler un peu avant le changement.

Je chausse tranquillement mes pompes équipées de chaine (Yaktrax). La partie course à pied s’annonce longue (pas loin d’une heure pour moi) sur une neige molle et sans appuis. En gros, nous devons monter au col du Mollard (+200m et 4 km) puis  redescendre 4km.  En fin de compte cela s’apparente plus à de la marche (en terrain merdique) qu’a de la course.  Ce qui  n’est pas fait pour me déplaire (étant un piètre coureur). Résultat, peu à peu je gagne des places. Mes chaines y sont aussi pour quelques choses… enfin je m’en persuade. Sur le haut je profite même d’un bon descendeur. Je me concentre pour poser exactement mes pas dans les siens. Cela me soulage le dos.

 500 m avant la ligne d’arrivée il faut remonter, nous sommes 3 à sprinter pour la 4iem place. Nous  lâchont le future 6iem … 80m avant la ligne je suis devant mais j’hésite ne sachant pas exactement ou se trouve la ligne … cela suffit pour perdre une place. Bien fait !, je n’avais pas suffisamment repéré. D’un autre coté ce n’est pas grave je finis quand même 1ervétéran. Précisons que nous n’étions que 30 coureurs sur cette épreuve et à part F.Gorry ( 1er )les cadors étaient sur le tri.

J’ai pris du plaisir et c’est bien cela l’essentielle,  à présent place à la peau de phoque. Les dossards c’est bien gentils mais il ne faut pas en abuser, cela rend narcissique (cet article en est un peu  la preuve).

derpuis-sept-2012-0959.jpg

Lire la suite

Morbier ...puis Nivolet

7 Février 2013 , Rédigé par patchapp Publié dans #ski de rando

        En ce jeudi les conditions de ski dans les bauges sont uniques : du froid, 40 cm tombées la veille, et peu de monde pour en profiter.  Je prend la direction d' Aillon pour gravir le Morbier sur ses 2 versants.

        Ma 1er session de descente, en direction du col du Frêne, est tout simplement royale. Seulement 2 skieurs sont descendus, ce qui laisse de la place. Pour la montée c'est tout bénéfice car le rail est bien modelé. Coté station c'est pas mal non plus car la noir du Goulet est encore vierge. Je finis ma descente avec Bruno (le local) avec qui j'avais commencé ma 1ere montée. J'ai avalé + 1350m de dénivelé dans une neige de cinéma ... j'en boufferai bien encore un peu .. 

        Sur la route du retour, en voiture, comme j’avais encore un peu de temps.. et d’énergie, je n’ai pas pu résister à l’appel de la belle pente ensoleillée sous la Croix du Nivolet. Mes affaires ont pu sécher dans la voiture, je peux repartir pour un 2iem tour.
      Je ne vais pas le regretter, des skieurs ont tracé ce matin, du coup la montée est top. En ce qui concerne la descente c'est mitigé : le haut excellent avait  encore de bons espaces vierges à tricoter. Sur la fin du pré (pris au plus bas) la neige était malheureusement plus lourde. De plus les jambes commençaient à accuser les + 2100m de la journée.

Bel hiver ... très bel hiver, surtout dans les Bauges  !

 

P1000960--2-.jpg

1er descente de la journée : versant Est du Morbier.

P1000972.JPG

 final sous la Croix

 

Lire la suite
1 2 > >>