Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
"Pas trop Dré dzin le pintu"

1er x-press du nivolet

29 Septembre 2011 , Rédigé par patchapp Publié dans #marche en montagne

         Pour cette 1er édition du Nivolet X-press nous sommes 11 à nous retrouver à Lovetaz. C'est bien suffisant pour tester la sécurité dans le passage des échelles. La météo est idéale sur le coup des 18H15 au moment de lancer les 6 coureurs.

          La 1er partie du parcours, étroite caillouteuse et peu pentue se déroule sur 100m de dénivelé. Les 3 premiers prennent le large rapidement. Plus haut nous rejoignons le chemin large de la voie principale. Encore 100m de dénivelé assez courant, puis à gauche c'est l'option directe sous les chalets. A l'échauffement j'avais pris le soin de marquer le sol (cela s'avéra  bien utile aux 1er). En effet cette partie raide se fait hors chemin. Les parties sangliers c'est aussi ce qui fait le charme des x_press. Au chalet du Nivolet nous retrouvons le chemin principal qu'il faut emprunter. Pour ma part je préfère le quitter rapidement par la gauche puis par la droite. C'est plus raide mais dans le pré, aidés de mes bâtons, je pose plus facilement mes pieds. Non loin devant moi j'aperçois Michel, alors que Daniel me talonne. Les 1er sont hors de vue. Sous la croix avant les échelles, la pente est raide, bien plus raide que je ne le pensais. Une traversée moins pentue permet d'accéder aux  échelles. Ce passage équipé d'une main courante, permet de souffler un peu car il faut se concentrer. L'exposition y est faible et le risque de chute de pierre peu important, tant mieux cela valide l'aspect sécurité. Une fois sorti de cette beau passage encore ensoleillé, je lance un  dernier sprint effréné (sprint est peu être un bien grand mot …) pour toucher la croix.

        Au final le temps de référence est porté à 36'45 par Sylvain Montagny, talonné de près par Cyril Gignoux. Les derniers rayons de soleil nous réchauffent. La vue sur le lac est époustouflante mais déjà il faut penser à la descente. Cette dernière se finit d'ailleurs dans la nuit. Pour parachever la soirée nous déguenons nos traditionnelles binouses, sans lesquelles les X-press ne seraient pas les X-press (ou les « Chambéseches » comme certains commencent à les appeler).

 

classement des coureurs :

1 / Montany S = 36'45
2/ Gignoux C = 37'03
3 / Rigaut D = 40'59
4 / Frionnet M = 43'00
5 / Chapperon P = 45' 13
6 / Veugle D = 48'16

 

DSC00164.JPG

Les 6 coureurs + Alex le vétetiste sherpas dans une lumiére de cinéma

 

DSC00165.JPG

les x-press c'est bourrin, malheureusement nous n'avons pas trop le temps d'apprécier cela 

 

 

 

 

Lire la suite

Vercors en vélo : J2 avec le team "au vin diots"

26 Septembre 2011 , Rédigé par patchapp Publié dans #vélo route

Le camping du lac est notre camp de base (Chatillon en diois). Nous abordons les 25 km de montée pour franchir le col de Grinone : pas de quoi effrayernotre team de 10 valeureux cyclos. Les conditions extérieurs sont optimales : douceur, revêtement impeccable, pentes douces, pas de circulation, des paysages variés et grandioses : de la vraie boucherie !.

Arrivés au sommet nous sortons le casse-croûte du sac.  L'après midi nous continuons du coté du col de Miscon. Cela nous permet de réaliser une boucle digestive avant d'arriver au camping ou la baignade nous attends (lac ou piscine pour les moins téméraires). Le Diois en vtt on connaissaient, mais sur la route et surtout à cette époque c'est aussi de la tuerie !

 

die + cyclo cross Guil 028 

au pied du col les gorges sont magnifiques 

die + cyclo cross Guil 035 

l'équipe au complet 

die + cyclo cross Guil 037 

pause casse croûte : fait bien doux à 1300m ! 

die + cyclo cross Guil 044

 col de Miscon : tout à nous ! 

 

die + cyclo cross Guil 051

du coté de Luc en Diois 

Lire la suite

Vercors : J1 en solo

26 Septembre 2011 , Rédigé par patchapp Publié dans #vélo route

Ce week end je prend la direction du Diois pour passer 2 jours avec le VTT La Féclaz. En fait je ne pourrai rester que 1.5 jour. Je profite donc de cette après midi pour faire une boucle cyclo à mi-chemin, à Monestier de Clermont exactement. Au programme 3 jolis cols : Col des 2 (1222m), Pas de serpaton (1620m) et l'Allimas (1320m, logé sous le MtAiguille). Rien d'inédit pour moi mais du bon quand même, surtout du coté du Serpaton ou la solitude est garantie.

 

die + cyclo cross Guil 010

col des 2  

die + cyclo cross Guil 012

Pas de Serpaton 

die + cyclo cross Guil 021

Le Mt Aiguille 

die + cyclo cross Guil 026

Mt Aiguille vue depuis le col de Menée 

 

Lire la suite

Sous le Parmelan en vélo de route

21 Septembre 2011 , Rédigé par patchapp Publié dans #vélo route

Je vis en vélo de route mes dernières escapes de la saison. Depuis le taf j'envisageais une belle grimpée jusqu'au chalet de l'Angletaz à 1550m (non loin du Parmelan). Malheureusement j'ai été stoppé par un chemin fort peu cyclable à l'altitude de 1200m. Ce n'est pas grave, j'ai quand même  évolué dans un beau décor inédit pour moi. En effet le balcon entre Aviernoz et Vilaz, baigné par le soleil du soir a été une belle récompense.

 

DSC00081.JPG

J'insiste pendant 1 km sur ce chemin, d'après la carte on retrouve le goudron plus haut, mais le risque de crevé est trop important.

 

DSC00084.JPG

balcon ouest : quelle plaisir de parcourir de nouveaux espaces. 

 

Lire la suite

La Nivolet vtt : gachée par la pluie

18 Septembre 2011 , Rédigé par patchapp Publié dans #vtt

La pluie a gâché la fête. Les organisateurs pour raison de sécurité, avaient ce matin annulé les grands est beaux parcours que nous voulions parcourir.

Au départ seulement quelques vététistes (motivés) se lançaient sur le seul circuit (plat et urbain) proposé en repli par l'organisation. Fred et Thierry ayant déclarés forfait , Alex et moi hésitons à nous lancer alors que la pluie redouble.

Finalement, suite à une petite accalmie, nous partons pour une version off de la rando. Du coté de Curienne nous trouvons de belles singles à l'abris du sous bois. 2h15 dans la boue et l'humidité nous suffisent largement.

 

VTT-NIVOLET--1-.JPG

 

Nos 2 belles rando vtt de septembre aurront été bien arrosées ! 

Lire la suite

Roche du Guet : la soirée des records

15 Septembre 2011 , Rédigé par patchapp Publié dans #marche en montagne

            Une fois de plus la doyenne des x_press fait recette. En effet, 70 coureurs (nouveau record) se pressent sous les ordres du starter, Jérôme le bien nommé. Les conditions sont idéales pour battre le record de 38'56"

vieux de 1 an. En ce qui me concerne l'objectif est plus modeste. Mon meilleurs temps (vieux de 10 ans) est de 48'30. Depuis mes chronos ont pris la fâcheuse habitude de dégringoler pour dépasser largement les 50 mm. Stopper cette hémorragie suffirait à mon bonheur. Ce maudit parcours je le connais par coeur, je le sillonne depuis plus de 20 ans. Pour moi sa difficulté réside dans le fait qu'il est impossible de tenir un rythme régulier ce qui m'amène à toujours terminer à l'agonie.

           3,2,1, 0 nous voila tous partis ! . Je me place dans le milieu du peloton, surtout ne pas se mettre dans le rouge. Les 15 premières minutes alternent entre marches forcées et courses en empruntant quelques raccourcis judicieux. Pour le moment tout va bien, je suis en bonne compagnie, Groin d'or (le mal nommé qui part dans un raccourci inédit) puis JC se situe non loin. J'aperçois Jean Phi plus haut, c'est rageant mais c'est plus logique. La partie qui suit me permet de retrouver une certaine régularité. Je m'efforce d'utiliser au mieux mes bâtons concentré sur ma respiration. Nous sommes un petit groupe de 3, je suis à la ramasse mais je m'accroche. Quelques virages bien coupés me permettent de tenir ce petit groupe. La descente intermédiaire arrive à point nommée pour récupérer un peu. Au col il ne restent plus que 150 mètres de dénivelé ...les plus terribles ...argh mes collègues prennent la poudre d'escampette. Quelle galère ce final ! Après un dernier coup de cul, les dernières secondes sur les dalles inclinées sont interminables. Pourtant il faut encore essayer de courir jusqu'à la croix. Ouf ! petit coup d'oeil au chrono : 50'15 !! Maudite Roche du Guet toujours aussi impitoyable, mais mon chrono finalement me satisfait. Pour ce qui est du record, il est tombé : Alexis Traub en 38'34.

            Le meilleur est à venir, quoique cette longue descente parait toujours aussi interminable. Pelfort, Jean Lain, puis pizza au resto, nous finissons la soirée comme il se doit. Longue vie au X-press et merci à Jérôme pour cette organisation impeccable ou la convivialilté au fil du temps a su restée de mise.

 

 

RocheDG2011 001

à l'échauffement : pour le moment ça rigole.

 

Rdg2011 27 

500 m avant l'arrivée, eux ils rigolent, moi pas ...

 

Rdg2011 47

entre anciens de Montmélian ... les instigateurs des X.press

 

RocheDG2011 008

on ne pouvait quand meme pas partir comme cela !

 

 

Lire la suite

Roche du Guet

10 Septembre 2011 , Rédigé par patchapp Publié dans #marche en montagne

Le 14 sept approche (Grésivaudan express), j'en profite pour faire un dernier entraînement sur le parcours ... t'en qu'a faire.

Sur ce coup la cerise sur le gâteau a été  les raisins bien juteux du bas, alors que je crevais de soif.

 

forclaz + rdg 006

il fait chaud, tenue mini obligatoire  !!, la vue sur le Mt Blanc (derrière moi) est toujours aussi appréciable.

 

forclaz + rdg 008

coté Bauge ...une fois de plus je ne m'en lasse pas

 

Lire la suite

Col de la Forclaz en vélo

10 Septembre 2011 , Rédigé par patchapp Publié dans #vélo route

Ce petit bijou à 2 pas du taf : ne pas en profiter serait un sacrilège.

Depuis le col du Bluffy, il s'avale assez rapidement malgré quelques pourcentages bien relevés sur la fin. La bière en terrasse, elle aussi est relevée et s'avale  facilement. 

 

forclaz + rdg 001

coté Bauge : Ban Plat et roc des boeufs 

forclaz + rdg 003

Depuis la terrasse du Pricaz vue 5* , en plus l'acceuil est bon 

 

 

 

Lire la suite

Le Mt BARON : sentinelle d’Annecy

7 Septembre 2011 , Rédigé par patchapp Publié dans #marche en montagne

Le Mt Baron (ou Mt Verrier) est à Annecy ce qu’est le Rachais à Grenoble. Le départ ici aussi se fait en pleine ville (avec la proximité du Lac en plus). Les similitudes sont nombreuses : pente et dénivellation (+850m), mais aussi végétation importante et possibilité de raccourcis. Ce soir il faisait un peu frais c’est dommage la baignade pour finir m’aurait bien tenté.

 

iti baron

en rouge l'iti que j'ai choisi : le plus directe

 

DSC00045

yeah !  fonction panoramique de mon nouveau Sony 

 

DSC00047

c'est beau ce lac ...surtout que derrière il y a les Bauges !

 

DSC00052 

le chemin plonge dans le lac

 

DSC00055

Annecy le fief de Salomon mais aussi d'autres sports de montagne : Millet, Eider, TSL,Scott, Pentagonia ... il faut dire que le cadre s'y prête à merveille

 

 

Lire la suite

Rallye des fruits (vtt) :tou-te la pluie tombe sur moi ...

4 Septembre 2011 , Rédigé par patchapp Publié dans #vtt

    Le rallye des fruits c’est à la maison mais ce n’est pas tous les ans que nous y participons. Pour le coup j’ai 2 équipiers motivés qui veulent en découvre sur le parcours vtt le plus long (Alex et Jean Philippe). Entièrement tracé dans l’Epine il propose 53km pour +2100m de dénivelé.

     Au départ la météo incertaine en a freiné plus d’un. Sur le début de parcours (Ht de Chamoux et St Sulpice) nous roulons avec les participants des 4 autres parcours ce qui n’est pas désagréable. Le terrain est humide sans plus, pour le moment il ne pleut pas. Par contre la température est assez douce et surtout l’humidité ambiante importante si bien que nous avons la sensation de monter dans un amman. Les Tony proposent des pourcentages assez sévères. Pour ma part j’ai fait le choix de monter des gros pneus bien accrocheurs et sous gonflés. Dans cette partie le grip est excellent mais plus haut sur le goudron ma perte de rendement joue en ma défaveur : on ne peut pas gagner sur tous les plans !.Plus tard dans la longue descente je ne vais pas regretter mon choix.

      Arrivé au col de L’Epine (donc par la route) nous réalisons une petite boucle bien sympa. Nous roulons avec 2 autres gaillards bien décidés eux aussi. Plus haut un ravitaillement judicieusement placé nous permet de faire le plein en liquide. Pour rejoindre la crête, un bon portage nous attend. La pluie subitement s’invite à la partie mais malgré les 1500m d’altitude il ne fait toujours pas froid. Sur l'arete vallonée nous ne trainons pas.

       Au sommet du Relais nous nous couvrons quand même. Une longue descente technique nous attend. Faite de racines et de cailloux dans une sente étroite et raide la partie s’annonce épique. La pluie redouble, sans enthousiasme nous nous élançons. Alex, l’acrobate passe par-dessus le vélo dans une des nombreuses épingles serrées, heureusement sans conséquence. Nous abordons ces 1100 de descente avec prudence en descendant fréquemment du vélo.

        Plus bas  sur le sentier de la procession, en comparaison  les parties trialisantes nous paraissent faciles. Le fun ne dure pourtant pas très longtemps car il faut remonter +300m pour rejoindre le dernier ravito. A ce dernier nous pouvons respirer, cela sent la fin : plus que 13km avec +200m.

         Mais d’un seul coup, la pluie se déchaine. En quelques minutes, malgré le k-way nous sommes trempés jusqu'à la moelle. La seule solution consiste à  rentrer ventre à terre par le chemin le plus court. Les jambes font mal mais ce n’est pas grave, le ciel au dessus de nous est déchainé. Sur les chemins comme sur la route, se forment de véritables ruisseaux. Etonnament, nous en retirons une certaine  jouissance de rouler dans ces conditions inhumaines. La visibilité est très réduite mais surtout nous n’avons toujours pas froid. L’avantage c’est que nous sommes rincés, propres, l’homme comme la machine. En quelques minutes ma chaine passe du noir au brillant. Encore quelques faux plats …je serre les dents pour rester dans l’aspiration des collègues qui semblent encore frais malgré les +2000m de dénivelé. Enfin, après 30 mn de bagarres avec les éléments nous voila enfin à l’arrivé. Les organisateurs rigolent de nous voir ainsi alors que le déluge n’a toujours pas faibli.

        Bon,  il n’y a plus qu’à espérer que cette bambée ne nous laissera pas de séquelle. Ce qui est sûr c’est que l’on s’en souviendra !

 

Ps : j’avas oublié mon appareil photo, mais heureusement je crois …

 

 site du rallye :   link

 

 

Lire la suite
1 2 > >>