Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
"Pas trop Dré dzin le pintu"

Soirée du blues : made in Fécle

30 Juillet 2011 , Rédigé par patchapp Publié dans #biathlon

Comme chaque année, pour moi cette fête se déroule en 3 parties sportives et festives (quand on peu allier les 2) :

1 : vélo : Montée à la Féclaz à la fraîche (+1000m). 

2 : soirée blues en plein air (apéros, barbecue sur fond musical (groupe)).

3 : lendemain à pied sur le Margériaz (pour remettre les compteurs à 0)

 

édition 2010 :Trilogie baujus

 

  nuit-blues-002.jpg

 bien vu "dzean" on est passé entre les gouttes de pluie, mais pas chaud quand même malgré le carburant et les feux de bois.

nuit-blues-005.jpg

Les lendemains de fêtes bizarrement la forme est souvent bonne  !

Malheureusement le sommet du Margériaz n'était pas engageant,  j'ai dû me contenter de zoner sous les pylônes et sur le plateau des carres.

 

 

 

 

Lire la suite

Granier à vélo : after taf

26 Juillet 2011 , Rédigé par patchapp Publié dans #vélo route

Difficile en ce moment de profiter des longues soirées de juillet. Ce soir la fenêtre était intéressante avec une température idéale pour le vélo. Alex, le petit gars de Bonneval, m'accompagne pour le coup.

 

Granier2-002.jpg

Nivolet et lac du Bourget : la montée (et descente) par la petite route de Montagnole est un ravissement pour les yeux, qui plus est  à l'écart de la circulation.

 

Granier2-006.jpg

vite redescendre, la soupe nous attend.

 

 

Lire la suite

Le Relais du Chat : bien plus dur que l’Alpe d’Huez !

24 Juillet 2011 , Rédigé par patchapp Publié dans #vélo route

Le Relais du Chat : bien plus dur que l’Alpe d’Huez !

 

Depuis 15 jours je me repose, j’en ai ressenti le bienfait aujourd’hui sur le vélo. Le col du chat (650m environ) me permettait, ce matin, de reprendre les cols en douceur. Or, arrivé au pied de ce col, les sensations furent si bonnes que je fis demi-tour pour rejoindre le Relais dont le départ se trouve à coté. Mais cette fois l’objectif n’était plus le même. En effet de tous les cols que j’ai gravi (500 différents environs), le Relais possède 13 kilomètres continus (coté Bourget) les plus raides que je n’ai jamais rencontrés. Pour comparer avec les grimpées emblématiques du tour quelques chiffres, pris sur ces 13 derniers kilomètres :

-         Relais du Chat : 13km à 9.49% de moyenne.

-         Alpe d’Huez : 13 km à 8.12 % de moyenne.

-         Galibier : 13 km à 7.66 % de moyenne.

 

De plus, le Relais, contrairement à l’Alpe et ses 21 virages, ne comporte que 7 virages et surtout le goudron de ses 5 derniers kilomètres est très rugueux. Cette petite perle se situe à coté de la maison, néanmoins je lui rends peut souvent visite, environ  1 fois tous les 2 ans. Je n’affectionne pas les pourcentages à 10%, mais aujourd’hui c’était le bon jour, j'avais des jambes diot-niques !

 


Parcours cycliste 562149 - powered by Bikemap 
Lire la suite

Semaine au Maroc : de la mer au désert en passant par L'Atlas

18 Juillet 2011 , Rédigé par patchapp Publié dans #famille

J’adore le Maroc, après une 1erexcellente expérience de trek au Toubkal j’y suis retourné en famille afin de partager les nombreux charmes de ce pays. Nous choisissons un circuit en boucle partant de l’océan (Agadir) et allant jusqu’au Désert (Zagora) tout en traversant les montagnes (Ht Atlas). Le voyage est un peu « speed » mais nous permet d’avoir une bonne vue d’ensemble du pays et aussi de ses (charmants) habitants.

 

Maroc1 010

Casbah du coté de Ouarzazate 

Maroc1 013 

 Oasis en descendant sur Zagora

 

Maroc1 019 

des routes souvent scabreuses 

 

Maroc1 027

Casbah dans le sud du pays 

 

Maroc1 047

ballade en dromadaire : bien brave cet animal !

 

Maroc1 077

les 1ere dunes du désert

 

Maroc1 101

les souks de Marrakech : pour le plaisir de marchander

 

Maroc1 108 

hôtel 4* dans la palmeraie de Marrakech : c'est aussi ça le Maroc !

 

Maroc1 132 

Essaouira : retour à la fraîcheur de l'océan

 

Maroc2 014 

entre Essaouira et Agadir

 

Maroc2 026 

Agadir: plus grand port de sardinier au monde, des rafiots pas toujours neufs ...

 

Maroc2 052

La baie d'Agadir

 

Maroc2 063 

La chaîne des Pyrénées fait obstacle aux nuages, nous revoilà en France et au mauvais temps !

 

Dieux que ce fut bon !

 

 

 

Lire la suite

Le Margériaz en vélo marche

9 Juillet 2011 , Rédigé par patchapp Publié dans #biathlon

Depuis la Vallée cette ascension représente +1650 m de dénivelé. La 1er partie en vélo se finit au col de Plaimpalais soit 15 km de grimpée et  +900m de déniv. Franck m'accompagne pour cette partie. Aux Déserts nous tournons à droite pour emprunter une route étroite : c'est plus raide mais bien plus agréable.

Au col pour la partie pédestre, Fred nous rejoint. Nous pouvons laisser les vélos en toute tranquillité chez une connaissance qui vit ici. La partie route, plein sud a été chaude et rapide à mon goût. Le démarrage, dré dans le pentu sous les pilonnes réclame une adaptation, mais heureusement nous retrouvons un peu de fraicheur. Plus haut nous optons pour le trou de l'agneau ou quelques passages de varappe nous attendent. S'en suit le fameux trou de l'agneau et nous voila arrivé, tout fringant, au cairn final. Le retour par le même chemin est agrémenté  par de belles descentes  dans les éboulis. Avant de remonter sur le vélo, Fred nous sort une bonne vielle Leff  qui nous met dans les meilleurs conditions pour attaquer la descente finale.

Le vélo marche il n'y a que ça de vraie !

 

vélo Marche Margériaz 003

chaud le vélo !  mais petite route sympa vers les Bouvardsvélo Marche Margériaz 006

tenue inadaptée.

vélo Marche Margériaz 011 

y a du gaz Fred ?

vélo Marche Margériaz 015 

trou de l'agneau

vélo Marche Margériaz 016 

Maillots jaunes ...

vélo Marche Margériaz 025 

Avant d'attaquer la descente finale en vélo ...

Lire la suite

Via ferrate de Thônes

7 Juillet 2011 , Rédigé par patchapp Publié dans #via ferrata

        La team de Pringy (remodelée) est reconstituée pour le match retour à domicile (dans le 74 cette fois, aprés le match allé à la dent du Chat)). L’objet de notre convoitise se nomme le Rocher d'Agathe à Thônes.
Cette via fait partie des 3 plus dures de France, à condition de passer le surplomb de l'Ermite.
Ce dernier se situe dans la dernière partie mais il peut être shunté. Au moment du départ (19h00h), il cristallise notre attention car il est visible depuis le bas.
         Notre groupe de 6 est homogène, il évolue avec régularité. Nous grimpons au rythme d'un concert donné dans les rues de Thônes. L'ambiance n'est pas très « montagne » mais ça reste sympa, d'autant que nous montons avec les derniers rayons du soleil. Nous arrivons, sans anicroche, au point stratégique. Ici 2 alternatives s’offre à nous et chacun s'interroge : échelle inversée vertigineuse (difficulté mais D) ou surplomb court mais ultra physique coté ED ?.
         Etant le plus expérimenté je me dois de passer le premier en direction du fameux surplomb. La stratégie, n’étant pas de fins grimpeurs, après un bon repérage des points de fixation, est de passer le plus rapidement possible. Pour cela j'opte pour l'accrochage d'une seule longe. En effet à la sortie du surplomb 2 encrages peu espacés nécessitent d'être rapide dans les manipes. Une fois dans la partie la plus déversante, je dois coincer mes pieds dans les barreaux pour ne pas les laisser filler dans le vide. Ouf !, encore un petit effort et c’est gagné, la suite redevient rapidement plus calme.

          Les collègues depuis l’échelle me questionnent : « alors ! dure, facile ? », difficile de répondre c’est tellement subjectif. Ni une, ni deux Victor s’élance derrière moi. Pour ne rien manquer du spectacle je redescends par l’échelle. Victor est déjà dans la partie dure. Une jambe tremble, il a coincé son avant bras dans un barreau et bagarre avec une longe restée accrochée plus bas …arghhh …, un dernier coup de rein et ça passe. Au tour de Vincent, il en est seulement à sa 3iem via, mais il est déjà plein de confiance. Lui aussi il lutte avec sa longe qui a du mal à suivre. Sous nos encouragements il s’arrache du rocher et passe la dernière difficulté. Quand à Arnaud il hésite, j’y vais, j’y vais pas …pour lui c’est sa 1ere via. Finalement la sagesse l’emporte, il empreinte l’échelle avec les 3 autres.

          Tous les 6, réunis au sommet nous pouvons enfin profiter du riche panorama qui nous est offert : Aravis (Sulens), Bauge (Dt de Conse) et Borne (Tournette). L’ensemble est magnifié par le soleil qui se couche derrière le Parmelan. Les 30 minutes de descente dans la fraîcheur du bois réclame encore un peu d’attention. Au parking des voitures une belle terrasse nous attend pour siroter sereinement une bonne pression bien fraîche et bien méritée

 

via-Thone-008bis.jpg

à l'attaque du surplomb de l'Ermite.

 via-Thone-015.jpg

Victor dans le passage clef : ici il ne faut plus traîner ...

via-Thone-028.jpg

encore quelques mètres

 

 

Lire la suite

Argentine : the course du village

3 Juillet 2011 , Rédigé par patchapp Publié dans #vélo route

Argentine c'est un petit village à l'entrée de la Maurienne. Depuis des lustres pour la fête du village est organisé une course de vélo de route pour tous. Le principe est sympa : tout le monde de 7 à 77 ans est aligné sur la même ligne de départs. Cela me permet de partir à coté du fiston. Lui il doit faire une boucle de 9km et moi 2 fois cette même boucle.

Notre club de La Motte s'est déplacé en nombre : de pupilles à vétéran 2 avec pas mal de papas(comme moi) pour accompagner la progéniture, il faut bien montrer l'exemple.

La boucle est courte mais jalonnée de nombreuses cottes plus ou loin longues. Le départ en particulier, nous nous élançons directement dans une bonne pente longue de 500m à plus de 10%. Cette partie va m'être un peu fatal, car je n'arrive pas à tenir le 1er wagon. C'est ma 1ere compétition de vélo de l'année (peut être aussi la dernière) difficile de lutter avec des coureurs aguerris. Plus loin, les sensations  redeviennent correctes, ce qui me permet de finir honorablement dans le peloton (4iem V1 ... la place du con).

 

Course-Argentine-017.jpg

Gullaume prend un bon départ avec le sourire!. Il finira 3iem benjamin.

Course-Argentine-019.jpg

1ere bouclage. J'ai de la chance nous pouvons rouler à 3 et l'entente est bonne (sur fond de Gd Arc).

Course-Argentine-024.jpg

Les vétérans du club : encore bien vert ( et je ne parle pas du maillot).

 

 

 

 

Lire la suite

A vélo entre Beaufortin et Aravis

1 Juillet 2011 , Rédigé par patchapp Publié dans #vélo route

Avec Franck et  Pierre c'est plus souvent  skis aux pieds que nous nous retrouvons, voir avec un baudrier. Pour une fois c'est à vélo que nous partons,depuis Albertville, pour une bonne bambée sur la route. Le contrat au départ est simple : nous passons la journée sur le vélo à franchir des cols. Pour chaque col gravi nous buvons une bonne bière au bistrot du coin. Et oui il faut bien faire travailler le petit commerce. Col des Saisies+col des Aravis + Col de la Croix Fry+col du Marais ...je vous laisse compter les bières.

saisies+aravis+fry 003

1ere descente dans le col des Saisies. Il fait plutôt frais, surtout sans coupe-vent  

saisies+aravis+fry 005 

arrivé de Franck au col des Aravis sur fond de Mt Blanc . Le bougre passe si vite que j'ai du mal à cadrer !

saisies+aravis+fry 006

Pierre sent l'écurie ... ou plutôt la binouze.

saisies+aravis+fry 008

Col des Aravis : et de 2. Le plus dur est fait soit +1700m il ne reste plus que la Croix Fry (+300m) et le col du Marais (+150m) . Le repos du guerrier quoi !

saisies+aravis+fry 009 

Le grand air ça creuse, mais le plateau du berger (à 10E) ça requinque !. L'auberge du col des Aravis c'est vraiment un bon plan : depuis cette terrasse nous avons le soleil sans le vent et surtout  la vue sur le Mt Blanc.

Par contre la remontée sur le col de la croix Fry qui va suivre est un moment moins joyeux ...  . C'est cela le cyclotourisme on passe rapidement de la souffrance à la jouvance, mais l'on ne retient que le meilleur.

 

D'ailleurs nous repassons en mode "jouvence" pour le reste de la sortie : Manigod avec son panorama à couper le souffle, col des Marais en pente modéré et pour finir 20 km de piste cyclable plate avec vent dans le dos. Au final 115 km pour +2100m de dénivelé avec du soleil et surtout pas de chaleur.

 

 

Lire la suite