Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
"Pas trop Dré dzin le pintu"

Semaine dans l'Atlas Marocain au M'Goum.

20 Octobre 2015 , Rédigé par patchapp Publié dans #marche en montagne

Au jour le jour nos 5 jours de marche :

J 1/ Marrakech - Atlas central - azibs n’Ikkis
Transfert pour Azilal. Nous pénétrons dans les vallées profondes du Haut-Atlas central, Aït Abbès et Aït Bougmez, avant de prendre la piste qui
monte en direction d’Arrous. Rencontre avec l’équipe de muletiers. Le périple commence par la traversée des superbes villages berbères de la
vallée d’Arrous avec une architecture typique en pisé avant de rejoindre les maisons troglodytiques d’Assif n’Arrous et les bergeries d’Ikkis n’Arrous.
Installation du camp près des azibs n’Ikkis (bergeries d’altitude) à 2 500 mètres d’altitude ; un endroit idéal pour le campement, dans un cadre
pastoral et grandiose.
3 h de marche. M : 700 m.


J 2/ Azibs n’Ikkis - plateau de Tarkedit

Le sentier suit la rive gauche du ruisseau d’Ikkis jusqu’au cirque de Tiwawakyhe. Au tizi n’Oughri (3340 m), vue remarquable sur le vaste versant
nord du M’Goun, sur le plateau de la Tilibiyt N’Tarhddiyt et sur les Tizoula qui dominent la haute vallée de la Tessaout. Installation du campement
près des sources de la Tessaout (2900 m), sur de belles pelouses rases entourées de crêtes. Un cadre pastoral et grandiose. L’après-midi, repos,
mais quelques petites balades sont possibles, comme par exemple la visite des gorges du Ouanderass...
5 h de marche. M : 840 m. D : 440 m.


J 3/ M’Goun (4068 m)
Départ tôt le matin pour atteindre la longue ligne de crête de l’Ighil M’Goun, que nous suivrons jusqu’au sommet, à 4 068 mètres (c’est une montagne
de calcaires riches en coquillages, nombreux fossiles sur la crête). Vue exceptionnelle sur l’ensemble du Haut-Atlas central et, au sud, sur la vallée
du Dadès, le Sarhro, la hamada du Draa. Descente par le sentier dans un couloir, pour rejoindre le camp à proximité des bergeries d’Oullilymt à 2700 mètres. Il reste le temps de profiter d’un brin de toilette et bien sûr de la surprise du cuisinier.
8 h de marche. M = 1168 m. D = 1368 m.
NB : pour qui ne souhaiterait pas faire l’ascension, possibilité de suivre le chemin avec les muletiers.
4 h 30 de marche. M = D = 300m.


J 4/ Ikkis n’Oullilymt - Tighremt n’Aït H’med - Ifri n’Oukhlifa
Descente le long de l’Assif n’Oullilymt dans un paysage de Western : superbes gorges, cheminées de fée et la vie pastorale très présente.
Possibilité de prendre un thé chez les bergers n’Aït H’med, un moment inoubliable et un contact humain ; de notre côté, c’est une petite participation
à l’économie locale là-haut dans les montagnes et au tourisme solidaire. Déjeuner au bord de l’oued M’Goun ; toilette possible. Campement coté sud à 2500m
du Tizi n’Aït Imi, que l’on traversera le lendemain.
6 à 7 h de marche. M : 350 m. D : 600 m.


J 5/ Ifri n’Oukhlifa - tizi n’Aït Imi - Agouti (Bougmez)
Montée pour gagner le tizi n’Ait Imi (2905m) ; c’est un passage historique pour les nomades Aït Atta et Aït H’med pour rejoindre les pâturages
d’altitude. Vue panoramique sur la fameuse vallée d’Aït Bougmez, nommée la vallée heureuse. Belle descente par un chemin en zigzag (chemin
rénové par les équipes Allibert en 2011). Nous profitons d’un petit moment aux sources sacrées d’Aït Immi, les sept moulins, et c’est l’arrivée dans la
haute vallée des Bougmez. Pour ceux qui ont encore un peu de courage et envie d’un panorama circulaire, une petite montée permet de visiter le
grenier collectif fortifié (en même temps marabout) de Sidi Moussa, situé sur une colline qui domine toute la vallée. Nuit en gîte avec douche à
Agouti, chez Ali, un guide de l’équipe Allibert à 1800m
Ali propose maintenant un hammam beldi traditionnel à l’intérieur du gîte (tarif : 25 Dhs, indicatif - à partir de 4 personnes).
7 h de marche. M : 550 m. D : 1100 m

Les photos sont à suivre ... quand je serai redescendu sur terre.

Semaine dans l'Atlas Marocain au M'Goum.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article